jeudi 12 janvier 2012

De l'art de la bonne résolution pour 201X

Bon, j'avais promis, il y a quelque temps de ça, que je poursuivrais l'écriture de mes idées concernant le jeu de rôle, et bien entendu l'Univers s'est arrangé pour que cette promesse passe en antépénultième position, après toutes sortes de priorités diverses et variées. Donc ça n'a pas beaucoup avancé. La gamberge n'a pas été totalement absente, non, mais la mise en forme de ses produits est restée lettre morte, ce qui est honteux.

Il y a quand même eu bien des lectures inspirantes.

Outre l'excellent Wastburg pondu par le non moins excellent C.Ferrand, 2011 a amené sur mon établi quelques jeux aux goûts étranges, que je me suis appliqué à désosser méticuleusement (j'ai des gènes d'horloger et j'aime bien démonter des trucs pour voir comment ça marche.) Je vous épargnerai pour l'instant le verdict de ces dissections, mais sachez que "carry : a game about war", "Polaris : tragedy at the utmost North" et "Yuuyake Koyake" ont fait des choses intéressantes à la collection d'idée que j'appelle pompeusement Ma Théorie Sur Comment Que le JDR Il Est En Réalité.

Bref.

Ca c'était l'année passée, 201X+1 nous concerne plus immédiatement, et donc il me faut prendre mes responsabilités, et simplement faire acte de bonnes résolutions. Comme je suis un gars qui aime bien les choses simples, j'ai pris une liste de résolutions, qui consiste en les points suivants :

1) en 2012, je termine ce que j'ai commencé en 2011.

Voilà.

Belle liste hein ?

Bon, je dois toujours vous donner à lire la suite du billet précédent, promis, je fais ça avant la fin de l'année !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire